LEGENDE POKEMON: UNYS L\'UNIVERS DE BLANC ET NOIR 1 ET 2

LEGENDE POKEMON: UNYS L\'UNIVERS DE BLANC ET NOIR 1 ET 2

570 571 Zoroa et Zoroark, ainsi parlait Zarathoustra

Capacité spéciale

 

 nommée Illusion, Cette capacité permet au Pokémon de prendre la forme d'un autre.
 Lorsqu'Illusion s'active, Zoroark garde son type (Ténèbres) et ne se transforme pas en copie du Pokémon qu'il affronte, mais il prend l'apparence seulement (et non pas les attaques) du dernier Pokémon de l'équipe du joueur, ce qui rend cette capacité différente de l'attaque Morphing.


 Zorua et 
Zoroark

le nom semble clairement faire référence au prophète perse Zoroastre (ou Zarathoustra). Le suffixe anglais -ark semble faire référence à une arche, ce qui tend à confirmer la connotation spirituelle (l'Arche d'alliance dans la tradition judéo-chrétienne). Cependant, zorro est aussi l'équivalent espagnol de renard. On aurait donc, par un mot-valise auquel les développeurs ont habitué les fans, un habile mélange de renard, d'arche, le tout au service d'une référence de premier plan à la spiritualité perse.

Zoroastre, Zarathushtra ou Zarathoustra (Zaraϑuštra en avestique, Ζωροάστρης en grec), est un « prophète », fondateur du zoroastrisme. Il est difficile, étant donné l'époque et l'importance du personnage, sources de nombreuses affabulations, de donner des dates et des lieux précis à son sujet. On suppose qu'il est né à Balkh dans le nord de l'Afghanistan actuel.

 

 

Le zoroastrisme est une religion monothéiste où Ahura Mazdâ (pehlevi : Ohrmazd) est seul responsable de l'ordonnancement du chaos initial, le créateur du ciel et de la Terre. Le zoroastrisme est une réforme du mazdéisme1, réforme prophétisée par Zarathoustra, dont le nom a été transcrit Zoroastre par les Grecs (Ζωροάστρης, Zōroastrēs). Cette réforme, fondée au cours du Ier millénaire av. J.-C. dans l'actuel Kurdistan iranien (Iran occidental), est devenue la religion officielle des Iraniens sous la dynastie des Sassanides (224-651), jusqu'à ce que l'islam arrive, même si cette religion a réussi à se fondre dans le patrimoine culturel iranien. En effet, les Iraniens indépendamment de leur religion, accordent beaucoup d'importance aux fêtes zoroastriennes.

Les zoroastriens respectent le feu comme symbole divin. Zoroastre prêchait un dualisme reposant sur la bataille entre le Bien et le Mal, la Lumière et les Ténèbres, dualisme présent dans l'islam chiite duodécimain. Le principe de Zoroastre est qu'il existe un esprit saint (Spenta Mainyu), fils de Ahura Mazdā, et un esprit mauvais (Angra Mainyu) (pehlevi Ahriman), esprit incréé, opposés car représentant le jour et la nuit, la vie et la mort. Ces deux esprits coexistent dans chacun des êtres vivants.

 

Ce pokemon est aussi basé sur le Kitsune.

Dans le folklore japonais, le kitsune (狐, kitsune renard) est un esprit magique (yōkai) animal polymorphe, tout comme le tanuki (狸, tanuki chien viverrin).

Il y a plusieurs type d'esprits kitsune, tels que

les kitsune spectrales (Les bakemono kitsune de trois types : reiko, kiko ou koryo),

les kitsune célestes (tenko, les renards à neuf queues, âgés de 1000 ans) dont est inspiré feunard;  

 

 Les kitsune sont selon leur type, diaboliques (comme genko le renard noir) comme Zoroark

 

 ou de bon augure (comme kuko, le renard aérien)

Les kitsune sont souvent dotés de pouvoirs magiques important, comme la possession, la capacité de souffler du feu, ou d'ignition en frottant leurs queues les unes contre les autres.

Le plat japonais « kitsune udon » est une soupe udon qui contient du tofu cuit, dont les kitsune sont réputés friands.

Dans la culture populaire moderne ils peuvent aussi se manifester dans le monde onirique, créer des illusions, courber l'espace et le temps, rendre les gens fous, distinguer les illusions, contrôler l'âme et l'esprit des gens et se transformer.

On les retrouve, actuellement, dans les mangas et autres éléments de la culture japonaise.

 

 

Dans le Japon ancien, les renards et les êtres humains vivaient côte à côte ; cette relation a donné naissance aux légendes antiques. Le kitsune a souvent été associé à Inari, une divinité shintoïste ou esprit, comme étant son messager. Ce rôle a renforcé l'esprit surnaturel que l'on attribuait au renard.

Les noms qu'on leur donne sont souvent féminins, ce qui signifie que les kitsune sont perçues comme une notion féminine, on parle alors de femme-renarde (妖狐, yōko?). Elles sont rusées, jouent des tours et sont douées de pouvoirs magiques.

N'importe quel renard est censé devenir capable de changer de forme quand il atteint un âge avancé (souvent une centaine d'années), et ses pouvoirs ne cessent de croître avec le temps et parallèlement de nouvelles queues lui poussent.

Les kitsune sont souvent associées avec la divinité du riz Inari. Au départ les kitsune étaient les messagères d'Inari, mais les deux notions ont été assimilées au fil du temps l'une à l'autre. On trouve des kitsune à l'entrée des sanctuaires d'Inari. Les kitsune sont reliées tant aux rites shintos, taoïstes que bouddhistes.



02/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour